Rechercher par sujet

Sujets les plus plébiscités

Derniers articles

La saison 2 de Dynastie décryptée

29 mai 2019 in Ça tourne - No Comments

La saison 2 de Dynastie décryptée

29 mai 2019 in Ça tourne - No Comments

Samedi est sorti le dernier épisode de la saison 2 de la série Netflix “Dynastie”, remake de la célèbre série des années 80 du même nom. Depuis sa sortie l’année dernière, j’ai suivi chaque semaine ses nouveaux épisodes avec une attente en dents de scie, de complètement désintéressée à super excitée. La première saison a plutôt été marquée par des bas de ma courbe d’attente, qui pour l’essentiel était motivée par :
1. Elizabeth Gillies
2. Les costumes signés Meredith Marworth-Pollack

Je suis une admiratrice de Liz Gillies (pour les intimes / instafollowers) depuis “Victorious” où elle incarne la gothique et objectivement détestable Jade, dont le seul mérite est clairement de sortir avec Beck (joué par Avan Jogia). Pourtant, on arrive à s’attacher à elle, ou moi en tous cas. Elle a ensuite connu la gloire à Broadway où, toujours aux côtés d’Ariana Grande, elle a joué dans “Cats” notamment.
Comme Jade, le personnage de Fallon est très fort, autoritaire, colérique et égoïste bien que plus pondéré par ses qualités et les circonstances extérieures. Durant toute la première saison, j’étais assez mitigée à son sujet, partagée entre mon plaisir de la retrouver et ma déception au vu du personnage de Fallon et de l’acting de Liz Gillies, tous deux loin de mes attentes. Heureusement, elle a remonté la barre pour la deuxième !

Le seul point sur lequel Liz/Fallon est restée d’une excellence constante est sans conteste ses tenues. Son personnage se décline dans tout son style explosif au fil des épisodes, sans jamais quitter son maquillage eye cat géant / pommettes rehaussées / lèvres marquées (pop le plus souvent). Ce défilé de mode aux côtés de Cristal, Monica, Sammy Jo et dans une moindre mesure Jeff et Alexis aux looks plus homogènes dans l’ensemble est pour moi le premier atout de la série, qui plus est dans des décors tout aussi somptueux.

J’avais déjà eu l’occasion de voir le travail de Meredith Marworth-Pollack dans “Reign” mais mon adhérence n’était pas aussi absolue, puisque les costumes ne respectaient pas le cadre historique de la série. Dans son interview pour Variety, elle donne une comparaison des deux séries et explique sa démarche pour “Dynastie”
Sérieusement, les costumes sont tellement incroyables que rien que pour eux, j’accepterais un rôle dans la série si on m’en proposait un.

J’ai trouvé que la saison 2 était une véritable amélioration d’ensemble. Je me suis beaucoup plus prise d’intérêt pour elle que la précédente qui n’était finalement qu’un passe-temps.

La nouvelle Cristal est mieux que la précédente

Il n’y a que “Dynastie” pour avoir si peu de respect pour ses personnages ! Je ne pensais pas, quand la nouvelle Cristal Jennings (véritable détenteuse de cette identité) a été introduite, qu’elle suivrait le même cheminement que sa prédécesseuse. Au-delà d’être glauque, c’est surtout absurde. Mais c’est le genre de choses qu’on pardonne facilement à “Dynastie”, qui plus est quand c’est pour le mieux. C’est peut-être parce que son actrice, Ana Brenda Contreras est meilleure que Nathalie Kelley, mais la nouvelle Cristal est beaucoup plus crédible dans son histoire d’amour avec Blake, son passé et son caractère de femme de pouvoir que l’ancienne. Avec le recul, son seul mérite état d’être jolie… et d’avoir une liaison avec un personnage joué par le même acteur que Jack Porter de “Revenge” !
Preuve que la beauté n’est pas une science exacte, on a d’un côté Nathalie Kelley qui est objectivement plus belle que sa remplaçante alors que pour moi, dans la série, c’est l’inverse.

Les aléas amoureux de Fallon prennent enfin sens

Jusque là, les histoires “d’amour” de Fallon étaient seulement superficielles et pas vraiment passionnantes. La preuve en est que son histoire avec Jeff, avec lequel elle s’est mariée [pour de faux] n’a pas du tout été évoquée dans la saison 2, même quand celui-ci avait à faire avec son nouveau copain, Michael ou qu’elle s’est remise avec son mari de couverture Liam qui lui avait permis de rendre son mariage avec lui nul.
Les intrigues de Michael sont développées ce qui ne l’empêche pas de rester d’un ennui mortel et ont pour principal mérite de saboter sa relation avec Fallon. Avec ses affaires illicites avec Ada Stone et les mensonges qu’elles ont généré, c’était assez logique que ce soit fini entre eux. Ils n’avaient rien à faire ensemble de toutes façons…

Fallon est ainsi célibataire pendant plusieurs épisodes ce qui permet de la voir sous un autre jour puis d’ouvrir la porte à une véritable histoire avec Liam. Elle est donc construite sur la longueur et pas sortie d’un chapeau comme pour la grande majorité des histoires “d’amour” (pour ne pas dire de sexe, qui les résume le plus souvent) de la série. Elle a beau être très axée sur ce genre d’intrigues, elles ne sont pas son fort.
Fallon et Liam ont rencontré des difficultés dans leurs débuts qu’ils ont surmontées ensemble et pas juste surpassées et en ressortent captivants et attachants. Comme quoi créer un couple à l’écran n’est pas si difficile !

Au moins, Michael a aussi pu trouver l’âme sœur avec Kirby, toute aussi insipide que lui au début de la saison et qui en est sortie petit à petit.

Fallon s’émancipe du joug Carrington

J’ai adoré assister à la transition professionnelle de Fallon vers Femperial, sa maison d’édition spécialisée dans l’écriture des / sur les femmes, d’actualité et qui lui correspond beaucoup plus que tout ce qu’elle avait fait avant. En plus, elle travaille avec Kirby, ce qui leur a permis de devenir amies même si cette relation est compromise par sa trahison dans le dernier épisode et au passage, d’éclipser Monica. Elle entre ainsi dans la sphère professionnelle de Liam et devient son éditrice ce qui leur fait quelque chose en commun, rappelant un peu son couple [répugnant] avec Jeff dans la saison 1.

Adam est de retour, et c’est un psychopathe

Dans la première saison, après qu’on ait découvert que celui qu’on croyait être Adam était en fait Hank et l’amant d’Alexis, le reste n’était pas très palpitant. La nouvelle intrigue autour d’Adam est déjà mieux, ainsi que son look, BCBG. Plus intelligent, il est également plus dérangé. Il prépare son retour en manipulant Steven pour le faire passer pour fou, brûle le visage de sa mère et le fait reconstituer à l’image de celui de Fallon et empoisonne la peinture du bureau de Jeff pour ne citer que ses hauts faits. Il est à l’origine de la plupart des problèmes des Carrington et se montre être fin et intelligent, ne se trahissant que par ses accès d’émotion disproportionnés. Claudia, la folle de la saison 1 qui revient brièvement dans la 2, aura vite été remplacée.

Je me demande comment ça va se terminer pour lui… Pour le moment, il sert surtout à prendre le relais de générateur de problèmes d’Alexis.

Alexis en grande transformation

Absolument antipathique dans la saison 1, très drôle par moments comme sa séance de sport très 70’s à son retour au petit-déjeuner dans le salon familial, sa saison 2 a été bien moins bonne. Comme Nathalie Kelley qui interprétait la première Cristal, elle a sauté sur une occasion scénaristique pour quitter le show, maintenant que son personnage est défiguré et va prendre un nouveau visage. Elle a pu s’épargner les derniers épisodes sans mal, son absence étant expliquée par sa chirurgie à l’étranger. Il faut dire qu’après avoir causé la mort du bébé de Blake et Cristal et celle de cette dernière à peu de choses près, elle avait beaucoup perdu en popularité. Personnellement, j’aimais bien son personnage en lui-même mais je trouvais ses intrigues ennuyeuses la plupart du temps. Heureusement que son actrice, Nicolette Keridan, est exceptionnelle et parfaite pour le rôle. Je me demande ce que les scénaristes réservent à la nouvelle Alexis car il va être difficile de composer avec tous ces départs en gardant un semblant de crédibilité…
Si ça se trouve, elle va revenir avec un visage beaucoup plus latina et des cheveux bruns pour séduire Blake et mettre fin au défilé des Cristal !

Steven et Sammy Jo prennent des chemins séparés

Après plusieurs épisodes de relation latente, le départ de l’acteur de Steven James McKay a soldé l’avenir de leur couple mis en péril. Persuadé d’être schizophrène à cause des petites jeux d’Adam, il se résout à divorcer avec Sammy Jo. Après avoir été laissé dans un hôpital psychiatrique à Paris, très traditionnel évidemment pour faire plaisir à l’audience américaine, dans un couvent tenu par des bonnes soeurs, Steven ne réapparaîtra pas. C’est plutôt une bonne chose en soi comme il n’apportait pas grand chose à la série et cela a pour point positif de faire sortir Sam de son rôle réduit à celui de compagnon de Steven et de le faire se réinventer, ce qui s’avère assez spectaculaire.

Tout au long de la saison 2, il passe par de multiples phases en essayant d’être père, influenceur et d’autres jusqu’à racheter un hôtel avec l’argent obtenu de son divorce, qu’il tient avec son nouveau meilleur ami / ex semi beau-père Anders qui s’est révélé être le père biologique d’Anders au début de la saison, ce qui est vite passé à la trappe !
Il fait également les quatre cent coups avec Kirby, devient un véritable allié pour Fallon et retrouve dans la nouvelle Cristal la relation tante/neveu qu’il entretenait avec l’ancienne. En bref, il s’est fait sa place chez les Carrington, même sans Steven, et il met le feu.

Dans l’ensemble, la saison 2 est mieux menée, moins surfaite, avec des personnages plus intéressants et attachants. Je l’ai moins regardée comme un divertissement et sujet de discussions de séries que la précédente tant et si bien que malgré ses défauts, j’aie fini par rentrer dedans. Je l’ai même davantage appréciée que celle de “Riverdale” qui ne finissait pas de tourner en rond cette année !

Cependant, il reste BEAUCOUP de choses à traiter pour la suite : la responsabilité cachée d’Alexis dans la mort de Mark et du bébé de Blake et Cristal, le meurtre de son bouc émissaire perpétré par ces derniers, les motivations de l’ambivalente mère de Jeff et Monica / sœur de Blake avec lequel elle entretient des relations plus étroites qu’escomptées et bien sûr, bref en règle générale, les prédictions de l’étrange diseuse de bonne aventure qui rend une visite aux Carrington au début de la saison.
Ce que je veux surtout savoir, moi, c’est si Liam est mort ou pas ! Même si dans un show comme “Dynastie”, il est prévisible que ce ne soit pas le cas.

Je ne peux m’empêcher d’évoquer pour terminer mon épisode préféré, de la saison mais aussi de la série, le n°14, dans lequel Fallon et Sam sont en mission à Paris. Il regorge de délicieux clichés sur ses habitants et leur mode de vie et entendre Fallon parler français dans le taxi pour se moquer d’un Américain était la cerise sur le gâteau… Le plus drôle est qu’il est évident que l’actrice ne sait pas vraiment ce qu’elle dit !
J’aurais voulu qu’il y ait un spin-off entier “Fallon et Sam à Paris” qui je suis sûre serait meilleur que “Dynastie”. Kirby peut s’incruster du moment qu’elle ne recommence pas à être insupportable (c’est mal parti dans le dernier épisode). Tant que Liam en est aussi, je valide le projet.

Affectueusement,

MILADIES

P. S. : à cause de petits problèmes techniques, les photos seront ajoutées plus tard… N’hésitez pas à repasser !

No Comments

Leave a Reply

Lady : fantasme ultime et intemporel de la féminité ; femme de caractère, éclectique et stylée par essence, élégante, cultivée et ambitieuse. Suite

O.

Twitter Feed

devenez un VIF

*Very Important Follower

Catégories

Commentaires récents

Archives

×