Rechercher par sujet

Sujets les plus plébiscités

Derniers articles

Sauver/faire pousser mes cheveux, mon parcours du combattant partie 1 : les produits must have nutrition & réparation

21 avril 2020 in Beauty goals, Non classé - 2 Comments

Repenser à mon article sur mon balayage californien, vieux de près de trois ans déjà, me déprime. Certes, ce n’était pas la meilleure idée sur mes cheveux sensibles, il fallait s’attendre à devoir les couper pour pouvoir repartir sur des bases saines, littéralement. Mais je rêve depuis si longtemps d’une longue chevelure enfin domptée que c’en devient obsessionnel. Oui oui oui, je n’ai pas choisi ce mot pour rien. Donc autant que je partage mes péripéties, car je crois être enfin sur la bonne voie.

Ce parcours du combattant, je le fais relativement seule, dans la mesure où je n’ai personne pour me donner des conseils véritablement adaptés. Ce que je veux dire par là, c’est que mes cheveux sont tellement spéciaux (bizarres peut aussi convenir…) que je n’ai pas vraiment d’exemple auquel me référer autour de moi. C’est à moi de mener mes expériences pour trouver ce qui leur convient.

Mon profil naturel

Cheveux dangereusement secs (le sébum ne me connaît pas) + tendance prononcée aux fourches + cuir chevelu sensible me causant régulièrement des démangeaisons = ils bouclent naturellement, ils sont très souples donc idéals pour le lissage, la chaleur n’est pas leur amie et ils sont plus ou moins abîmés selon la “couche” à laquelle ils appartiennent (les résidus d’un dégradé qui n’est plus très marqué).

Je profite du confinement pour les chouchouter !

J’ai totalement abandonné mon SteamPod, signé L’Oréal et Rowenta (version 2.0), le lisseur n°1 pour minimiser la casse sur des cheveux sensibles que je valide absolument. Franchement, il n’y a aucun intérêt à se lisser les cheveux quand on ne met pas le nez hors de chez soi. On ne se fait pas belle pour les autres, d’accord, mais il ne faut pas pousser non plus. Toute occasion est bonne à prendre pour épargner ses cheveux de la chaleur ! Donc plus de lisseur ✅

Plus d’effort de style, c’est aussi ne plus “cultiver” mes boucles. Aussi je garde de côté tous mes précieux produits qui les favorisent pour leur préférer ce qui veut dire plus de produits gainants (et pas assez hydratants) ✅

En bref, je n’utilise en ce moment que les produits qui font du bien à mes cheveux, qui les hydratent, nourrient, reconstruisent et surtout, qui aident à la pousse. Alors forcément, ils sont moins beaux (voire pas tout simplement pas très beaux selon les jours) en termes de style, mais ils sont bien plus sains qu’avant.

Je vous donne ici tous les produits que j’utilise actuellement “en force” (merci le confinement) mais aussi de manière habituelle, en les combinant avec d’autres.

Petite réponse préalable pour celles intéressées par la croissance de leurs cheveux : quel est le plus efficace entre les produits à l’huile de ricin, d’Etrern’L ou le Non Stop Hair Duo Kit de Frank Body ?

Je commencerai par dire que je n’ai pas suffisamment de recul pour donner un véritable avis sur la capacité des produits Etern’L à faire pousser les cheveux, surtout que je n’ai testé que le sérum pour les racines, et depuis peu. En revanche, j’ai mes produits Arganicare à l’huile de ricin depuis plus longtemps que le Duo Frank Body et j’ai vu une différence ! En termes de pousse, le Duo Frank Body est plus efficace, j’ai constaté une accélération beaucoup plus visible qu’avec mes produits à l’huile de ricin. Néanmoins, je pense que ces derniers restent très intéressants pour dynamiser la pousse en assainissant les cheveux et que c’est donc un travail d’équipe. Mon meilleur conseil serait donc d’utiliser les deux en combo ! Plus d’explications sur leurs effets

Les shampoings

L’histoire d’amour de mes cheveux, c’est l’huile de ricin. Avant mon balayage californien, j’avais fait une cure de bain d’huile de ricin pendant environ trois/quatre mois et ça leur avait fait un bien fou en les aidant effectivement à prendre quelques centimètres. Donc quand j’ai vu que parmi les produits de la marque Arganicare, que j’adore, bradés sur Beauté Privée, se trouvait leur gamme à l’huile de ricin, j’ai craqué. Je peux témoigner de l’effet revitalisant et fortifiant de ce shampoing. Je précise qu’ils peuvent être utilisés sur tous les types de cheveux, en théorie du moins. C’est sûrement la raison du revers de la médaille pour moi, qui est qu’ils ne m’aident pas à obtenir de belles boucles… Mais avec un shampoing lissant, c’est un bon combo.

Ensuite, ma mère m’a fait découvrir sa petite trouvaille dans son salon de coiffure vegan, le Shampoing nourrissant pour cheveux secs de la marque Insight. Ses ingrédients inédits (pour moi en tous cas) pour combattre la sécheresse capillaire sont de l’extrait biologique d’avoine, du beurre d’Illipe et des huiles biologiques de coco et d’amande. Son action nutritive est idéale en combinaison avec celle de mon shampoing à l’huile de ricin. Plus marginalement, elle est aussi réparatrice. Cette formule m’a convaincue et j’espère découvrir davantage la gamme et la marque, qui a l’avantage d’être vegan.

Les soins & masques

Toujours dans la gamme Ricin Oil d’Arganicare, le masque est un vrai bijou. C’est un bain de douceur pour les cheveux, dont les effets sont ceux du shampoing, maximisés. Il a été primé du prix “victoire de la beauté 2018/2019 par un jury de consommateur” ainsi que plusieurs autres produits d’Arganicare. Comme quoi, je ne parle pas qu’en mon nom en garantissant sa réussite !

Pour éviter de faire un masque tout le temps, parce que c’est un peu relou et que les cheveux ont besoin qu’on les laisse tranquilles de temps en temps, j’alterne avec des soins. Ils sont plus légers et ont besoin de moins de temps de pose. J’ai eu un gros coup de coeur pour le 3 Minute Miracle Reconstructor d’Aussie, qui est incroyable ! Enrichi en huiles d’avocat, de jojoba et de macadamia, il ne suffit que de trois minutes de pose, mais il ne faut pas lésiner sur la dose. Depuis que je l’ai testé sur cheveux secs, avant de les laver etc, je compte en faire une habitude car il est beaucoup plus efficace de cette manière. L’astuce vaut aussi pour les masques ! Effet maximisé sur cheveux secs garanti.

Mon autre bonne surprise dans cette catégorie, c’est le masque Go Longer de Frank Body. Mes cheveux ont une texture incroyable à chaque fois que je l’utilise, ultra revitalisés. Je pense néanmoins qu’il est moins nourrissant que celui à l’huile de ricin, carence qui doit être palliée par d’autre produits pour les cheveux secs. Son autre grande qualité, c’est son odeur ! Elle est d’autant plus surprenante quand on se penche sur ses ingrédients, la racine de consoude et le café pour l’essentiel.

Le cuir chevelu

Je commence avec le Scalp Scrub comme il va avec le masque Go Longer ! Il est inclus avec lui dans le Non Stop Hair duo kit de Frank Body car ils agissent en complémentarité : le masque soignent longueurs et pointes, le gommage purifie le cuir chevelu. C’est surtout ce produit-ci qui m’a interpellée et m’a poussé à cet investissement, avec mon cuir chevelu à problèmes, qui me démange souvent et ne semble pas produire une goutte de sebum… Extra-sec, d’après mon diagnostic ; c’est difficile d’évaluer son cuir chevelu comme on ne peut pas le comparer à celui des autres ! J’ai longtemps d’ailleurs ignoré cet aspect là de ma chevelure, avant de me dire que c’était peut-être la cause de mes problèmes de sécheresse, de casse et de pousse laborieuse. Maintenant, c’est définitivement mon nouvel angle d’attaque pour régler mes problèmes de cheveux !

Je précise que lorsque j’ai acheté ces produits, ils portaient les noms que j’emploie dans l’article. En cliquant sur les liens, vous réaliserez peut-être que ce ne sont pas les mêmes : ils ont changé pour Caffeinated hair mask et Caffeinated scalp scrub, mais la formule reste la même. Vous pouvez également les acheter séparément, ce qui n’était pas possible au moment où je les ai commandés. Le format kit est bien sûr toujours disponible. Je n’oublie pas leur plus : ils sont vegans ET j’adore l’effet de leur packaging, pourtant assez simple, sur l’étagère de ma salle de bains !

Plus récemment, j’ai cédé à la pub incessante que me fait la marque Etern’L sur les réseaux sociaux lorsque j’ai vu leurs produits sur Beauté Privée Je suis toujours sceptique face à la surpromotion, mais comme les produits étaient sensés correspondre à ce que je cherche, je leur ai laissé le bénéfice du doute. J’ai commencé petit, avec leur sérum pour stimuler la croissance des cheveux, qui s’applique sur le cuir chevelu. Si je ne peux pas encore trop évaluer cet effet-là, je remarque un effet apaisant et nutritif sur mon cuir chevelu. Et il sent super bon et a une belle couleur… Ce ne sont pas forcément les détails les plus importants mais c’est toujours sympa.

Sérums, huiles sèches & vitamines

N.B. : je parle de mes cheveux comme de drogués de manière complètement inconsciente mais la métaphore fonctionne bien ! 😂

Le shoot de nutrition/réparation capillaire, c’est bien entendu le sérum. Suite aux lissages de cheveux, parce qu’il contient de la kératine, je recommande le Concentré pointes parfaites de la gamme de produits Steampod de L’Oréal. En revanche, au préalable (pour les cheveux secs) ou quand il n’est pas question de lissage, j’opte pour l’Absolute Repair Gold, qui porte bien son nom, peut accomplir tous ses effets. Pour faire simple, le Repair offre une nutrition très intense alors que celle du pointes parfaites est moindre mais adaptée au lissage du Steampod. Ce dernier agit sur les écailles des pointes et la création de fourches due au lissage grâce à la kératine.

Au quotidien, j’apporte à mes cheveux leur dose d’hydratation et nutrition avec l’huile sèche 3 Miracle Oil Reconstructor d’Aussie, dont la recette est la même que le soin 3 Minute Miracle : huiles de macadamia, d’avocat, et de jojoba. Pas étonnant que j’y sois accro. Je l’utilise en toutes circonstances, qu’ils soient lissés, bouclés ou… rien, comme en ce moment. De toutes les huiles sèches que j’ai testées, en passant par Schwartzkopf, L’Oréal et Dessange (gammes de grande surface) c’est de loin la meilleure. Elle s’absorbe aussitôt déposée ce qui garde le cheveux léger, le rendu visuel est immédiat et à long terme, elle protège efficacement le cheveu. C’est simple, je ne peux plus m’en passer et j’ai acheté un pot de stock dès l’annonce du confinement. Je ne laisserai pas le Covid-19 condamner mes cheveux.

À Bali, j’ai découvert les capsules de concentré d’huile vitaminée de la marque Ellips. Toutes les Asiatiques se les arrachent dans les pharmacies ! Il a fallu que je tombe dessus à l’aéroport, au retour, pour que je succombe à la tentation après avoir tenu deux semaines. Je ne regrette pas du tout, ces mini dosettes d’huile sont géniales. J’essaye de les économiser en les utilisant pour protéger mes cheveux du lissage, sans quoi j’aurais descendu la boîte en trois mois max. Je compte en racheter, mais je n’avais aucune idée de leur prix ici avant de trouver un lien Amazon pour cet article… J’ai dû les payer autour de 9/10€ à l’aéroport de Singapour, ce qui était déjà beaucoup plus cher qu’à Bali. Leur production est d’ailleurs entièrement indonésienne.
Les capsules roses sont les plus répandues et visent la réparation. Elles contiennent un mélange d’huiles d’argan et de jojoba alliées à des vitamines. D’autres formules, dont les capsules sont de couleurs différentes, sont adaptées à d’autres besoins des cheveux.

Enfin, j’ai craqué pour le Spray réparateur express sans rinçage Arganicare pour limiter les dégâts de la chaleur sur mes cheveux ! Ses effets m’ont vendu du rêve : réparateurs, action anti-fourche sur les pointes, hydratent le cheveu pour le rendre brillant et élastique, démêlent et empêchent les frisottis. Je l’applique après avoir lissé mes cheveuxx mais il peut être utilisé en toutes circonstances, sur cheveux secs. Je n’ai pas beaucoup de recul dessus pour le moment car je n’ai eu peu de temps de l’utiliser avant de passer en mode no chaleur avec le confinement. Ce que je peux toutefois assurer, c’est que sa texture une fois appliqué sur les cheveux et son parfum sont très agréables, rien à voir avec celle de la laque. Mes cheveux me semblaient soyeux au toucher, à la fois doux et fluides, ce à quoi je ne suis pas habituée avec leur sécheresse ! J’ai donc eu l’impression que le spray faisait son job.

Accessoires

Mon peigne à longues dents est parfait pour ne pas casser les cheveux, et les boucles dans un moindre mesure. Et il est idéal quand on a beaucoup de masse comme moi pour venir à bout du démêlage. Dans mes recherches, j’ai découvert qu’il était recommandé pour les cheveux type afro ! Depuis que je l’ai, j’ai totalement banni la brosse, et ce depuis plusieurs années.

J’ai trouvé les “deux baguettes à chignon” dans une boutique artisanale d’Ubud, à Bali. C’est super pratique et j’aime bien son effet chignon banane vertical messy.

Quant à mes chouchous, ce sont des Rolling Hills effet velours “sans trace” en teintes marron et beige. Je voulais absolument me trouver des élastiques qui ne m’abîment pas les cheveux mais je ne trouvais pas ceux “nus” très beaux… Alors je me suis laissée tenter par la tendance des chouchous, leur texture velours ayant eu raison de moi. J’ai un vrai problème avec le velours…


Pour finir, je précise que j’ai acheté mes produits Arganicare, Etern’L et Rolling Hills par le biais de Beauté Privée. Je l’avais évoqué mais mieux vaut le redire car ce site est le meilleur des bons plans et ont certaines marques “habituées”, qui reviennent fréquemment. En tant que high standards student (ça sonne mieux qu’en français, étudiante aux standards élevés 😂), ce site est presque mon meilleur ami.

Je dois aussi tester Pascal Coste shopping, spécialisé dans les produits professionnels et qui offre des réductions sur nombre d’entre eux. Notamment, j’ai déjà repéré le shampoing Senso Calm de Wella, qui a une gamme spéciale cuir chevelu sensibles et la gamme Mad About Lengths de Schwarzkopf pour favoriser la croissance des cheveux !

En effet, je ne pense pas être arrivée au bout de mon parcours du combattant, c’est pourquoi j’ai anticipé en intitulant cette première review de “partie 1”. Les “parties” suivantes donneront donc peut-être plus de recul sur les produits évoqués ici, avec mes prochaines découvertes…

Affectueusement,

MILADIES

2 Comments

  • A big thank you for your article.

  • SMS 25 juin 2020 at 14:18

    Very good article! We are linking to this particularly great content on our site. Keep up the great writing.

  • Leave a Reply

    Lady : fantasme ultime et intemporel de la féminité ; femme de caractère, éclectique et stylée par essence, élégante, cultivée et ambitieuse. Suite

    O.

    Twitter

    IG

    devenez un VIF

    *Very Important Follower

    Commentaires récents

    ×