Rechercher par sujet

Sujets les plus plébiscités

Derniers articles

Un air de nouveauté !

10 septembre 2018 in Looks - No Comments

Un air de nouveauté !

10 septembre 2018 in Looks - No Comments
Le compte à rebours touche à sa fin, je fais ma rentrée aujourd’hui et celle-ci est spéciale, puisqu’elle ouvre sur ma première année d’études supérieures… Je vais à la fac !!!

Même s’il n’est pas question pour moi d’un “start over” (nouveau départ), j’aime marquer les tournants de ma vie par de petites choses. Mes nouveautés de ces derniers temps en sont, tous degrés d’importance confondus, que j’ai hiérarchisées de manière croissante.

Masque “Manuca Honey” Papa Recipe

Je n’avais jamais fait de masque en tissu jusque là et j’ai craqué pour cette recette au miel noir qui hydrate et purifie à la fois, parfaite pour ma peau, et laisser derrière lui une délicieuse odeur. Petit tuyau, que j’ai su par le blog “Beautycookie”, il ne faut pas rincer les masques en tissu ! (en l’occurence le miel).
J’ai vu sur Instagram que Origins commercialisait un masque similaire, le “Clear Improvement” le format tissu en moins pour une utilisation plus régulière et je n’ai pas attendu pour filer à Sephora l’acheter, quasiment en avant-première puisqu’ils venaient de le recevoir ! Je vous en donnerai des nouvelles…

Shampoing “Miracle Moist” et soin “3 minute Miracle Reconstructor” Aussie

Des mois que je vois ces produits sur mon fil Instagram sans jamais tomber dessus en magasin ! Alors quand ça m’est arrivé, complètement par hasard, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai pris le shampoing pour cheveux très secs, à l’huile de noix de macadamia. Je n’en avais pas vraiment besoin au départ mais j’ai cédé en achetant le soin que je voulais. Ils vont de paire, “Miracle”, nom qui leur correspond très bien. Je ne sais pas si un produit a déjà rendu mes cheveux aussi sains, tout simplement. En revanche, ils ne donnent pas de définition à mes boucles comme je m’y attendais à cause de la noix de macadamia, ce qui ne m’empêche pas de les recommander totalement. Le plus incontournable pour ma part, ils sentent super bons. Et forcément, j’ai un faible pour leur packaging, très inspiré de l’Australie. Qui résiste au soft power australien ?

Sandales Les Tropéziennes

Je les ai achetées au milieu de l’été et je n’ai toujours pas eu l’occasion de les mettre, souvent par peur de les abîmer… J’adore les sandales, surtout celles des Tropéziennes, avec une exception pour leurs modèles classiques. J’étais dégoûtée quand j’ai cassé ma dernière paire, que j’ai portée deux étés consécutifs.
La collection de cette année était magnifique et c’est de fil en aiguille que j’ai affiné mon choix pour celles-ci, moins originales que mes précédentes, néanmoins toute aussi jolies. Tant qu’il fait beau, elles seront à mes pieds et m’accompagneront dans mes premières semaines à la fac.

Agenda Paperblank

Coup de foudre n°3, j’ai instantanément flashé sur sa couverture ! Tellement que je ne me suis même pas rendue compte qu’il ne commençait qu’en janvier 2019, donc d’ici là, je ne sais pas comment je vais faire… Il me fallait l’agenda parfait pour cette année et je ne voulais rien qui fasse trop école ni trop professionnel, qu’il ait du style et qu’il soit original.
Petite anecdote, j’ai fait mes tests sur Pottermore quelques jours avant de l’acheter, qui m’ont révélé que j’appartenais à Serdaigle… ce qui n’était pas vraiment une révélation en soi, mais je n’ai pas pu m’empêcher de sourire en réalisant que je m’étais tout de suite portée vers l’agenda le plus “Serdaigle” de toute la papeterie (par son bleu intense notamment).
La vérité, c’est je préférerais mille fois aller à Poudlard, quittes à refaire sept ans de collège-lycée, que d’aller à la fac.

Ordinateur portable “Swift 3” bleu Acer

Un outil plus que scolaire pour moi ! Depuis que je l’ai dans les mains, je rêve d’achever mes romans et de créer mon blog, par mes propres moyens. Il a tout ce que je désirais, les dimensions parfaites, un écran agréable avec une belle qualité d’image, un clavier confortable et une grande autonomie, en plus de sa puissance et bien sûre, de son design, bleu marine et tellement mat que dès que je le touche, j’ai l’impression de laisser des traces de doigt dessus… J’abandonnais l’ancien à contrecœur, jusqu’à ce que je l’allume et commence à le configurer… On m’aurait proposé un Mac à la place, je n’en aurais pas voulu. Il ne va plus me quitter.

Parfum “Twilly” Hermès

J’adore les parfums et je suis de celles qui ont leur “parfum du moment”. Je ne parvenais pas à me détacher de “Sexy Amber” de Michael Kors et quand j’ai fini mon flacon, je pensais même le racheter et hésitais avec “Live Irresistible” de Givenchy, jusqu’à ce que je sente cet échantillon dans Vogue du nouveau parfum Hermès, “Twilly”. Coup de foudre n°2. Comment peut-on choisir un parfum sans coup de foudre ? Aussi quand mon arrière-grand-mère m’a proposé de m’offrir un parfum pour marquer l’obtention de mon bac, je lui ai tout de suite donné les références, comme quoi le syndrome du parfum périodique est héréditaire ! Je ne pouvais pas rêver mieux pour me lancer dans ma nouvelle vie d’étudiante, il respire la jeunesse, l’élégance et l’aventure à travers le gingembre, la tubéreuse et le santal.

Une eau de parfum florale, épicée et orientale.

“C’est en pensant aux jeunes filles, en les regardant vivre, que j’ai créé Twilly d’Hermès. Libres, audacieuses et irrévérentes, elles jouent contre le vent, imposent leur propre rythme, inventent une cadence inédite.” Christine Nagel, parfumeur d’Hermès

Cet esprit se décline dans le packaging aussi, tout aussi à tomber avec le rose du flacon, le capuchon qui rappelle un chapeau, entouré d’une sorte de carré miniature super coloré.

Lunettes Kenzo

On ne choisit pas de nouvelles lunettes facilement, même pour moi qui porte des lentilles la plupart du temps, elles seront en évidence sur votre visage souvent voire tout le temps, alors mieux vaut les aimer et prendre plaisir à les mettre. Je porte des lunettes depuis si longtemps que je ne me souviens pas de l’époque où je n’en avais pas et en grandissant, j’ai commencé à rencontrer un problème esthétique contraignant quand il s’agissait de choisir mes nouvelles lunettes : ma mâchoire. Ce n’est déjà pas simple de choisir des lunettes et c’est pire quand on a un visage qui fait que j’ai du mal à trouver des lunettes qui m’aillent. J’aimais beaucoup mes précédentes mais elle ne m’allaient pas et je ne voulais pas refaire cette erreur, ce qui m’a conduit à un long périple parmi les opticiens de Bordeaux, avec pour objectif de tomber sur des lunettes qui m’iraient et me plairaient. L’absence de résultat me décourageait, j’avoue, et six mois après avoir commencé mes recherches, c’est chez mes grands-parents, dans leur petite ville des Hautes-Alpes, que je les ai trouvée. Elles ont tous les critères que je cherchais, le sublime logo Kenzo sur les branches en bonus ! Coup de foudre n°1.
Vous risquez de les revoir, ce ne sont pas n’importe quel accessoire…

Cette petite sélection embellit ma rentrée. L’aventure ne m’effraie pas, surtout quand je tombe sur un combo gagnant comme celui-ci.

MILADIES

No Comments

Leave a Reply

Lady : fantasme ultime et intemporel de la féminité ; femme de caractère, éclectique et stylée par essence, élégante, cultivée et ambitieuse. Suite

O.

Twitter Feed

devenez un VIF

*Very Important Follower

Catégories

Commentaires récents

Archives

×